Mais que fait le comité ?

Entre 2 réunions de commerçants et habitants, un conseil d’administration (CA) de 5 personnes bénévoles répond aux urgences et interpelle la Ville et la Région. Ces derniers jours ils ont encore insisté à propos de l’accessibilité du centre. Métro actif jusqu’à minuit toutes entrées ouvertes, parkings flèchés visiblement en rue, plan de circulation actualisé et distribué dès l’entrée de la Région, expo de prestige à la Bourse pour plus de mixité sur Anspach, cartes pour riverains sans garage limitées à 1/2 h, …
 

conseil d'administration
ville blessée

Rencontre avec le Collège

Le bourgmestre et les échevins vous invitent à une réunion participative pour débattre des projets d’avenir pour le quartier. Ce sera à l’Hôtel de Ville, salle des Milices, le samedi 30 avril à 10h.
Une occasion de donner votre avis personnel et d’entendre les points de vue des groupes de réflexion du quartier pouri tenter de rencontrer l’intérêt général et de redorer l’image du centre ville. On entendra aussi les réponses de la Ville à vos questions et celles posées dans ce dossier de synthèse de L'Echo.
 

Rue du Midi: travaux reportés

Pour des raisons juridiques, les travaux de rénovation de la rue du Midi ne commenceront qu’en fin d’année. Faudra qu’ils débutent côté Rouppe où il y a moins de commerces. A cause de ce retard que le Collège nous communique qu’il a décidé de modifier la circulation - à titre temporaire - pour tenter d’alléger les blocages subi depuis les travaux du piétonnier, le lockdown, les tunnels et les attentats. Seuls les bornes automatiques prévues dans la rénovation pourront assurer le bon fonctionnement du dispositif.
 

bornes télécommandées
a quand le retour ?

Etre solidaires

Le centre historique de Bruxelles est en péril. On ne ne peut le laisser sombrer. L'Etat, la Région et la Ville allègent les charges des commerces bruxellois en difficulté. Cela ne sera pas suffisant pour relancer le commerce. Ce qu'il faut c'est le retour des touristes et d'une clientèle aux revenus confortables. Déjà envoyé votre idée à MAKE Brussels comme Paula ou Chantal ? Tiens, ICI une initiative sympathique d’un voisin qui a invité des amis wallons à passer un WE chez lui. Et vous, que pouvez-vous faire ?
 

Où reste la clientèle aisée ?

Comme le relèvent de nombreux articles de presse, les commerces ayant besoin d’une clientèle aisée pour exercer leur activité, agonisent dans un centre-ville moribond. Le temps seul ne suffira pas à faire revenir leur clientèle, ni les animations populaires ! Il va falloir être creatif, rapide et répondre “présent” à chaque niveau de pouvoir pour éviter les faillites! Faut-il répéter que des initiatives sont attendues de la Ville, de la Région et du fédéral par tous les commerçants du centre.
 

commerces agonisants
Bourse illuminée

Vers un centre-ville séduisant

Avec son image écornée, Bruxelles a besoin d’une cure de jouvence. Pâques est passé, mais où restent les jardinières fleuries ? Pourquoi les fontaines tardent à rejaillir ? Pourquoi la Bourse n'est pas illuminée ? Pourquoi n’y voit-on pas une exposition de prestige ? Pourquoi le parking Fontainas n'est toujours pas fléché ? Cela ne suffira pas pour rendre le centre historique incontournable mais pourrait aider à attirer une clientèle qui lui fait défaut depuis les attentats, et à tourner la page.
 

Oui, cela suffit !

Stations de métro fermées à Bourse, à Anneessens et à Lemonnier. Pas assez de militaires pour les garder. Comment on fait pour arriver chez nous sans voiture ? Croyez-vous que ces militaires vont pouvoir empêcher une action ? Samedi, plein de gens avec des sacs et des bagages à De Brouckère. Les militaires ne contrôlent rien. Ils n’ont ni détecteur ni scanner. Même avec un militaire dans chaque voiture du métro cela peut péter, comme à l’aéroport où ils étaient présents en armes. Du neuf à confirmer lundi.




militaires
zone sinstrée

SOS zone sinistrée

Les raisons d’éviter le centre ville sont de plus en plus nombreuses pour les touristes comme pour les clients. La Ville doit agir vite parce que les premières faillites sont là. Des propriétaires ont diminué leurs loyers de 30% ou différé le payement de commerces pris à la gorge. Le centre ville est zone sinistrée et doit être aidé comme tel par la Ville, la Région et l’Etat, comme quand il y des inondations. Sinon, quand les travaux du piétonnier seront terminés il n’y aura plus grand monde.
 

Situation risquée

Au bout du Marché au Charbon les pompiers ont du intervenir pour stabiliser des éléments de pierre de la façade qui risquaient de tomber sur le trottoir. On peut s'en étonner quand on sait que cet ensemble de maisons du CPAS a subi une rénovation lourde il y quelques années. Fort heureusement les mesures prises ont permis d'éviter un accident qui aurait pu être dramatique.
 

pompiers
deux bars

Conséquences d'un incendie

Il y a plusieurs semaines, un incendie s'est déclaré dans le local des compteurs des appartements du 53 Marché au Charbon. Des travaux de remise en état ont démarré. Mais, sur ordre des pompiers, Sibelga a coupé l'alimentation électrique de tout l'immeuble, y compris pour les deux bars du rez de chaussée dont les compteurs se situent cependant ailleurs. Pour le Canoa Quebrada et pour le Rock Classic - toujours fermés -  le préjudice  est important et inadmissible.
 

Redonner vie

Les attentats du 22 mars n'ont pas conduit au lockdown de novembre, mais cela n'a pas empêché une désaffection du centre ville. Il faut remettre de la vie et de la gaité dans toutes les rues de notre quartier. La Ville pourrait commencer par suspendre des images colorées comme elle l’a fait à la rue des Fripiers, qui retrouve déjà son affluence, comme l'atteste la photo prise ce mardi. Elle doit aussi obtenir l’accès à nos quartiers par les stations Bourse et Anneessens toujours fermées.
 

rue des Fripiers
parking de la police

Une rue piétonne ?

La rue du Midi n'est plus accessible en voiture pour les commerçants et habitants parce qu'elle est devenue piétonne en vue d’attirer plus de chalands. Si c'est pour en faire le parking de la police, non merci ! Tous les inconvénients d’un piétonnier sans les avantages. Le Bourgmestre doit donner des instructions et les faire respecter pour que cesse cette situation dont nos commerçants sont victimes. Le niveau de sécurité est redescendu à 3 et ne peut justifier une situation aussi anarchique.
 

Une réunion constructive

Plus de 50 personnes – en grande majorité des commerçants - présentes à la réunion au Cercle des Voyageurs pour interroger la Ville sur le planning des travaux, pour demander des changements au piétonnier et participer à un comité qui accompagne les chantiers. La Ville annonce un mail unique pour le piétonnier. Atrium a aussi dévoilé une grande campagne pour valoriser l’image du centre. Un budget de 30.000€ est prévu pour promouvoir notre noyau commercial. Des détails le 21 mars. 

 

Cercle des Voyageurs
respect des règles

Règlementation bafouée ?

Pour garder une mixité de commerces dans un quartier avec 91 horeca, la Ville a établi un plan particulier d’affectation du sol (PPAS) pour Marché au Charbon/Fontainas. Il n’autorise l’ouverture d’un nouvel Horeca que lorsqu’un autre ferme. Mardi, la Concertation a émis un avis favorable pour une affectation horeca au 14 place Fontainas. Le Collège des bourgmestre et échevins va-t-il commettre l’erreur de la suivre? Inutile de faire des règlements si c’est pour ne pas les appliquer. 

Actual: un incendie maîtrisé au 53 Marché au Charbon, un blessé grave

Une image écornée

Etat de siège en novembre, fermeture de tunnels, test du piétonnier ont été l’occasion pour nombre de médias belges et étrangers de s’en prendre à Bruxelles et de détériorer son image. Résultat: les habitants du haut de la ville et les touristes y descendent (beaucoup) moins. Plusieurs de nos commerces ont une diminution de chiffre d’affaire dramatique de 30 à 50%. Evaluation positive du test piétonnier pour le bourgmestre, d’autres le rendent responsable de tous les maux. Qui a raison ?
 

army
des atouts

Développer nos atouts

Remettre des autos changerait-il la situation ? Toutes les villes en vogue ont créé des espaces piétons pour revitaliser leur centre et attirer des habitants. Ici des erreurs doivent être corrigées, pas de triomphalisme svp. Des campagnes de qualité à mener, plus de commerces innovants et des « locomotives » pour attirer les chalands dans le centre ville. Deux articles vantent des atouts de notre quartier. Positiver, sortir de l’ornière, avec l'aide urgente de la Ville et de la Région. On en parle mardi avec vous.

 

Des scellés rue du Midi

La Ville a fait apposer des scellés sur la friterie du 43/43A rue du Midi. Cet établissement avait commencé à percer un mur pour étendre son snack dans le rez commercial voisin, qui n’est pas affecté à l’horeca. Il avait été averti de l'illégalité de son projet. La Ville n’a aucune raisonsd’accepter le fait accompli. Les règles doivent être les mêmes pour tous.

Rectificatif : Daniel Beauvois a assuré 7 ans de présidence et non 5 ! Le temps passe vite …
 

scellés
night shop

Night shops & Co

Certains s'étonnent de voir s'ouvrir plus de night shops et de magasins de souvenirs déjà nombreux dans le quartier. La Ville le déplore autant que nous, mais elle n'a pas de moyens juridiques pour empêcher ces ouvertures. C’est seulement s’il y a activité nocturne qu’elle a le droit d’exiger une taxe spéciale, qui pourrait être plus élevée pour être plus dissuasive. Reste aux propriétaires soucieux de la mixité du quartier de jouer leur rôle en refusant de signer un bail avec ces commerces.
 

Rénovation rue du Midi

Selon nos informations, les travaux de rénovation de voirie commandés pour la rue du Midi, dans le cadre du contrat de quartier Rouppe, devraient commencer cette année. De la rue des Pierres à Bogards, ce sera sur le modèle du petit tronçon déjà aménagé entre la Bourse et la rue des Pierres. Entre Bogards et Rouppe - non piétonnier - ce sera un sens unique vers Rouppe. Le comité a insisté pour qu’un comité d’accompagnement puisse limiter les inconvénients des travaux grâce à un bon phasage. Affaire à suivre.
 

rue du Midi
boulevard lyonnais

Devancer NEO

Le centre ville doit se préparer à la concurrence de 2 méga shoppings: Néo dans 3 ans et Docks Bruxsel qui ouvre fin d’année et peut-être U place ? C'est une menace. Il faut que le shopping promenade en ville, soit plus attrayant que dans ces hangars de luxe déposés en périphérie, comme des aéroports. Il reste 3 ans pour redynamiser les noyaux commerciaux spécialisés du centre ville et leur trouver une « locomotive » pour donner plus de raisons de descendre en ville.